René Cartier

1924-2001

René Cartier, gynécologue et anatomopathologiste a consacré une grande partie de sa vie professionnelle à l’enseignement de la colposcopie et de la pathologie cervico-vaginale.

Né à Strasbourg en 1924, René Cartier fait ses études de médecine à Lyon puis à Paris. Il se spécialise en gynécologie obstétrique (1955) et en anatomie pathologique (1961). Il est nommé chef de laboratoire à la maternité de l’hôpital Bretonneau puis à la maternité de l’Hôtel Dieu dans le service du Professeur Musset. Parallèlement, il poursuit ses recherches sur le cancer du col à l’hôpital Broca avec le Professeur Moricard et est nommé maître de recherche à l’Institut National de la Recherche Scientifique et Médicale en 1964.

Dès la fin des années cinquante, le Professeur Musset l’oriente vers la colposcopie, persuadé que cette technique, loin d’être concurrente de la cytologie cervico-vaginale naissante, en est le complément. Grâce à sa double spécialisation, René Cartier va s’attacher à décrire les corrélations entre les aspects cytologiques, histologiques et colposcopiques. Il réunit ainsi une collection de diapositives unique au monde et, passionné d’enseignement, il l’utilise pour organiser à partir de 1966 un cours de colposcopie annuel, d’abord à l’hôpital Broca et à l’Hôtel Dieu puis, à partir de 1978, dans son propre laboratoire fondé en 1967. Il enseignera régulièrement jusqu’en 1993, formant plusieurs centaines de gynécologues français et étrangers.

Grâce à son expérience anatomo-clinique unique et à l’iconographie qu’il a rassemblée, il publie en 1977 la première édition de Colposcopie Pratique qui a déjà fait l’objet de plusieurs rééditions. Cet ouvrage rassemble l’essentiel de son expérience médicale et pédagogique, sans cesse confrontée à la réalité tout au long de sa carrière.