Diagramme représentant les étapes successives du remaniement

Les languettes d’épithélium pavimentaux, d’abord isolées (1), se rapprochent (2) et se soudent (3). L’épithélium cylindrique reste visible dans des orifices d’abord larges (4) et qui se rétrécissent progressivement (5, 6, 7). Puis les orifices se bouchent et les glandes,dont la sécrétion continue, deviennent kystiques (8). Le mucus se concrète en strates concentriques (9), chaque strate correspondant à un cycle ovarien. Les vaisseaux du tissu conjonctif sont laminés entre le kyste et l’épithélium pavimenteux (10). Épithélium pavimenteux (11). Épithélium cylindrique papillaire (12). Tissus conjonctif (13).